Apprentis, vous avez des droits!

Apprenti au travail.
© DR

Plus de 75000 jeunes ont démarré une formation professionnelle cette année. Le nouvel manuel de la faîtière syndicale a été conçu pour répondre à l’ensemble des questions que peuvent se poser les apprentis.

L’Union syndicale suisse a publié son nouveau guide très complet qui détaille les droits et les règles encadrant l’apprentissage. Focus sur ce nouvel outil

Plus de 75000 jeunes ont démarré une formation professionnelle cette année. Novices dans le monde du travail, souvent mineurs, ces apprentis se voient généralement expliquer par leur employeur quels sont leurs devoirs, mais sont-ils vraiment bien informés de leurs droits? Vacances, heures supplémentaires, harcèlement, salaires, syndicalisme: autant de questions légitimes que peuvent se poser les apprentis.

Afin d’y voir plus clair, la Commission jeunesse de l’Union syndicale suisse (USS) vient de publier son nouveau guide en ligne, «Je connais mes droits», qui reprend plus de 400 points détaillant les droits et les règles qui encadrent l’apprentissage et protègent les personnes en formation professionnelle. Rédigés dans un langage clair et compréhensible, les textes sont accompagnés de références officielles et de renvois vers les textes légaux applicables.

Benoît Gaillard, coresponsable de la communication et des campagnes de l’USS, nous présente ce nouvel aide-mémoire.


Qu’est-ce que ce nouveau guide a de plus que les précédents?

Les précédentes rééditions étaient essentiellement des actualisations de bases légales et des ajouts d’articles. Cette année, nous avons au contraire effectué une révision complète de la totalité du texte. L’ensemble des entrées a été repris, réécrit dans une langue claire et contemporaine, et remis à jour. Près d’une centaine d’entrées ont été ajoutées. La mise en page de la brochure est entièrement nouvelle et met l’accent sur la facilité d’usage et la lisibilité. Nous avons voulu créer un livret qui tienne dans la poche, et un site web qui se consulte aussi simplement qu’un moteur de recherche habituel.

Par ailleurs, nous avons entièrement refondu la présence en ligne avec un nouveau site beaucoup plus pratique, avec une fonction de recherche et la possibilité de partager des articles individuels. Enfin, pour la première fois, le contenu en ligne est aussi disponible en italien, en plus du français et de l’allemand.

Des adaptations spécifiques ont-elles dû être faites en lien avec le Covid-19?

Le manuel est conçu pour répondre à l’ensemble des questions que peuvent se poser les apprentis. La pandémie a donné plus d’importance à des sujets comme le télétravail, qui ne doit pas être imposé aux apprentis sauf en cas d’absolue nécessité, afin de garantir les conditions d’apprentissage, ou le chômage partiel, qui ne doit pas concerner les apprentis, qui ne peuvent pas voir leur salaire réduit et dont la formation doit être garantie par exemple.

Quels sont les thèmes qui interpellent le plus les apprentis?

Une étude d’Unia menée en 2018 a montré qu’un tiers des apprentis se trouvaient confrontés à des problèmes de harcèlement sexuel durant l’apprentissage. C’est l’un des sujets importants. Les secrétaires syndicaux sur le terrain sont également régulièrement en contact avec des apprentis obligés de faire des heures supplémentaires en quantité déraisonnable. Les questions sur le travail de nuit et du dimanche (interdits, sauf nécessité absolue pour la formation) reviennent également très souvent.

En fin de compte, en faisant respecter leurs droits et en étant bien informés sur le cadre qui régit l’apprentissage, les apprentis peuvent protéger leurs conditions de travail mais aussi garantir la qualité de leur formation!

Le guide de l’USS est disponible en ligne, sur: droits-des-apprentis.ch, mais peut aussi être commandé sous la forme d’un livret au prix unitaire de 5 francs.