Assemblée des délégués d’Unia: «L’humain avant le profit»

A l’issue de leur assemblée nationale tenue le 24 novembre dernier à Bâle, les délégués d’Unia ont rejoint la manifestation des employés de Novartis contre le plan de licenciement annoncé en septembre. Quelque 800 personnes se sont rassemblées dans la ville accueillant le siège du géant de la pharma sous le slogan «L’humain avant le profit». Les délégués d’Unia avaient auparavant adopté une résolution demandant à Novartis de renoncer à son plan de suppression de 2150 emplois. Une restructuration qui n’est pas fondée sur des motifs économiques réels, explique Unia dans un communiqué. L’an passé, le bénéfice de Novartis a ainsi «bondi à 7,7 milliards de francs» et ses actionnaires ont touché 11,7 milliards de francs. Les délégués d’Unia appellent le groupe à changer de politique du personnel et à prendre ses responsabilités sociales. Ils ont exprimé leur solidarité avec les travailleurs de Novartis et les «soutiennent pleinement dans leur combat contre les suppressions de postes», poursuit Unia.

Durant leur assemblée, les délégués ont encore appelé la Société suisse des entrepreneurs à approuver la solution élaborée pour la sauvegarde de la retraite anticipée à 60 ans, à reconduire la Convention nationale et à augmenter les salaires des maçons. Ils ont également réaffirmé leur soutien à une grève générale dans la branche en cas d’échec des négociations. Ils se sont aussi prononcés dans une résolution pour une AVS renforcée et étendue alors que les rentes du 2e pilier poursuivent leur baisse.

Cette dernière assemblée de l’année a encore fixé les objectifs du syndicat pour 2019: «Unia s’engagera résolument pour la mise en œuvre de l’égalité salariale et de l’égalité entre femmes et hommes et jouera un rôle moteur dans l’organisation de la grève des femmes du 14 juin 2019. Les délégués ont défini comme autres priorités politiques la défense de la libre circulation des personnes et des mesures d’accompagnement ainsi que la lutte contre les attaques bourgeoises visant la Loi sur le travail.»