Cipag: salariés fâchés

Une douzaine de salariés de Cipag se tiennent debout devant leur société.
© Neil Labrador

Les salariés de Cipag à Puidoux se fâchent. Le groupe Elcotherm SA, propriétaire de la société, les a menacés en début d’année d’un licenciement collectif si des solutions n’étaient pas trouvées pour relever le chiffre d’affaires de la société. Le 11 février, les représentants du personnel remettaient à la direction, au terme de la procédure de consultation, une série de propositions dans ce sens. 26 salariés sont actifs dans cette entreprise spécialisée dans le chauffage.

Vendredi passé, une délégation de la direction a rencontré les employés. Mais aucune réponse n’a été apportée à leurs propositions et à leurs préoccupations, si ce n’est que les lettres de congé allaient partir le jour même. Lundi, après un ultimatum donné par le personnel pour obtenir une réponse écrite, la direction annonçait vouloir négocier un plan social, dont personne ne connaît la teneur, en Suisse alémanique. A l’heure où nous mettions sous presse, lundi après-midi, les salariés étaient toujours en attente de documents et d’une garantie que les discussions se dérouleraient à Puidoux. A suivre.