Contester le progrès et la course accélérée vers l’avenir

Lors de quatre samedis cet été, les Archives contestataires de Carouge (GE) invitent à découvrir la richesse de leurs collections lors d’un atelier portant sur un thème encore actuel

Les Archives contestataires? Méconnue, l’association des Archives contestataires, établie à Carouge (GE), collecte depuis treize ans des documents de militants, groupes ou organisations de notre histoire récente qu’elle répertorie, décrit et valorise. Toutes ces archives sont issues des mouvements sociaux ayant marqué la seconde moitié du XXe siècle à Genève et ailleurs en Suisse romande: luttes sociales, étudiantes ou anti-impérialistes, mouvements antimilitaristes, antinucléaires, de contre-culture ou encore pour le droit des patients.

«Affiche, journal, tract, procès-verbal de réunion, bulletin interne, comptabilité, mais aussi banderole, chablon, pellicule de cinéma, diapositive, photographie, bande sonore... tous les types de documents peuvent présenter un intérêt», souligne l’association sur son site internet. Elle y invite toute personne ou groupe détenant de tels «trésors» à la contacter pour envisager de les confier au fonds des archives.

Les Archives contestataires se dévoilent régulièrement au public, sous forme de rencontres, de débats ou encore de publications. Cet été, en raison des contraintes sanitaires, l’association met sur pied un atelier de découverte de ses collections, qui se tiendra à quatre reprises*, autour du thème de la modernisation, du progrès et du développement technologique. Sous le titre «Contester la course accélérée vers l’avenir», cet atelier abordera des questions ayant été au cœur des problématiques de transformation du travail, que ce soit dans les arts graphiques, avec l’arrivée de l’informatique et la disparition du plomb, dans la grande distribution, touchant autant la paysannerie que le personnel de vente, dans l’industrie où les cadences se sont accélérées et dans la santé où l’humain a cédé le pas à la technique.

Accompagnés d’archivistes de l’association, les participants auront accès à une grande variété de documents témoignant des questionnements et des oppositions ayant vu le jour dans les années 1970. Lors d’un parcours d’une heure et demie, «nous essayerons de comprendre ensemble quels étaient les enjeux de ces luttes et de ces évolutions pour les protagonistes de l’époque», notent les organisateurs. Des enjeux encore actuels pour les travailleurs, confrontés au développement fulgurant de la digitalisation ou à la problématique climatique.

*Les samedis 11 et 25 juillet et 8 et 29 août, de 16h à 17h30 (même programme à chaque date) dans l’ancienne usine Parker de Carouge. Tout public, dès 15 ans. Participation gratuite mais inscription obligatoire une semaine à l’avance (15 personnes au maximum) par mail: infos [at] archivescontestataires.ch ou par courrier: rue de la Tannerie 2 bis, 1227 Carouge.

Plus d’informations sur: archivescontestataires.ch