Elections européennes: Unia appelle à voter pour les listes progressistes

drapeau UE
© Sylviane Herranz

Les élections au Parlement européen approchent. En Suisse, 1,6 million de citoyens peuvent y prendre part

Le chiffre est impressionnant: près d’un quart de la population suisse est directement concernée par les élections européennes qui se dérouleront entre le 23 et le 26 mai prochain selon le pays. Ce nombre est dévoilé par la Délégation de l'Union européenne (UE) en Suisse. Selon son site Internet, quelque 2 millions de personnes vivant en Suisse disposent d’un passeport européen: 1,4 million sont des résidents originaires d’un pays de l’UE, et 600000 des Suisses binationaux. Sur ces 2 millions, 1,6 million ont l’âge de voter. 

Le Parlement européen est renouvelé tous les cinq ans. Au total, 400 millions de citoyens prennent part aux élections. Le Parlement compte 751 députés, dont 46 du Royaume-Uni. Il constitue, avec le Conseil de l’UE représentant les Etats, le pouvoir législatif de l’Union, et donne le ton de la politique menée par la Commission européenne. 

Face à la montée des nationalismes en Europe, Unia invite tous ses membres ayant un passeport européen à participer à ces élections. «Le comité directeur les appelle à voter pour les forces progressistes se présentant dans les différents pays, dans le but de contrer les mouvements réactionnaires et xénophobes», précise Marília Mendes, responsable en matière de migration du syndicat. Elle explique que pour les citoyens européens ou binationaux souhaitant participer au vote, les délais d’inscription sur les listes électorales peuvent être relativement longs. Parfois jusqu’à trois mois. «Il est important que chacun se renseigne auprès de son ambassade ou de son consulat sur la procédure à suivre, et cela très rapidement, le délai pouvant tomber avant la fin février», souligne-t-elle.

Modalités diverses

Les membres d’Unia venant d’Espagne, du Portugal, de Croatie ou de Pologne sont informés sur la procédure à suivre dans le supplément Horizonte, encarté à leur intention dans ce journal. Pour certains pays, l’inscription sur les listes électorales est faite d’office, mais ce n’est pas le cas partout. En France, où les élections sont fixées au 26 mai, il est nécessaire de s’inscrire avant le 31 mars auprès de l’ambassade ou du consulat. Pour le Portugal, il existe un enregistrement automatique depuis août 2018 quand la personne s’annonce au consulat. Pour les personnes arrivées avant cette date, l’inscription sur la liste électorale doit être réalisée au moins soixante jours avant la votation. 

Les modalités de vote varient aussi d’un pays à l’autre: les Espagnols et les Portugais ont la possibilité de voter par correspondance ou auprès de leur consulat, les Italiens doivent se rendre dans leur pays, les Allemands ne peuvent voter que par correspondance, quant aux Français, ils peuvent voter individuellement ou par procuration, en France ou dans des bureaux de vote mis en place par les consulats.


Plus d’informations auprès des ambassades ou consulats en Suisse et sur elections-europeennes-2019.eu/comment-voter/de-l-etranger