Histoire de la Maison du Peuple de La Chaux-de-Fonds

L’Association pour l’étude de l’histoire du mouvement ouvrier (AEHMO) vient de publier son dernier cahier intitulé «Retour aux sources». Si le dossier spécial de cette livraison consacré aux fonds d’archives à disposition des chercheurs n’intéressera que les spécialistes, signalons qu’un long article de Sandrine Zaslawsky revient sur l’histoire de la Maison du Peuple de La Chaux-de-Fonds. Inauguré en 1924 à la rue de la Serre, après un quart de siècle d’efforts de la gauche, ce bâtiment abritait les locaux des organisations politiques, syndicales, culturelles et coopératives ouvrières et en fut, jusqu’à sa reprise par la commune en 1982, le lieu de sociabilité, d’éducation et de lutte. Cet édifice de classe, véritable palais du prolétariat, accueillit dans sa grande salle de nombreuses manifestations. Les habitants de la Métropole horlogère purent y entendre Tino Rossi, Charles Trenet, Gilbert Bécaud, Joséphine Baker, Claude François, Charles Aznavour ou encore Michel Polnareff… Et compter les points lors des disputes entre socialistes et communistes.


Cahiers d’histoire du mouvement ouvriern° 34, «Retour aux sources», AEHMO & Editions d’En Bas 2018, 25 frs, disponible en librairie ou sur aehmo.org