Maçons en colère

Lundi passé, jour du coup d’envoi de la vague de protestation, les chantiers tessinois étaient à l’arrêt
© Lucas Dubuis / Unia

Chantage sur la retraite à 60 ans, semaines de 50 heures, perte d’acquis salariaux, suppression de la protection en cas d’intempéries... Face aux attaques de la Société suisse des entrepreneurs, les maçons ont décidé de se battre pour défendre leurs droits. Lundi passé, jour du coup d’envoi de la vague de protestation, les chantiers tessinois étaient à l’arrêt: 3000 travailleurs de tout le canton étaient venus manifester leur colère à Bellinzone. Nous reviendrons sur cette action dans le prochain Evénement syndical