Nouvelle CCT cimentée chez Holcim

Site d'Holcim.
© Neil Labrador

570 personnes sont employées du cimentier en Suisse.

Les syndicats sont parvenus à un accord avec la société, avec notamment des avancées pour les jeunes parents

La direction de Holcim Suisse et les syndicats Unia et Syna ont trouvé un accord pour le renouvellement de la Convention collective de travail (CCT). Celle-ci comprend des améliorations pour les jeunes parents. La deuxième semaine de congé paternité indemnisée jusqu’à présent à 80% le sera désormais à 100%. En sus, dans un avenant à la CCT, le fabricant de matériaux de construction s’engage à favoriser le lien entre vie professionnelle et vie familiale et, à cette fin, à mettre en œuvre des horaires de travail attrayants. «La conciliation du travail et de la famille est un élément central de l’égalité. Le nouveau règlement constitue donc un pas en avant important», estime Lena Frank, membre de la direction du secteur construction d’Unia et responsable des négociations pour les salariés. Les syndicats ont aussi obtenu quelques améliorations en ce qui concerne la formation continue et les apprentis. Holcim s’efforcera d’engager ces derniers à la fin de leur formation. Par contre, les représentants du personnel ont dû concéder une réduction des primes et des congés en fonction de l’ancienneté voulue par la direction, qui avait pris l’initiative de résilier la CCT au printemps dernier. Le résultat de la négociation a été soumis aux syndiqués qui, dans leur majorité, l’ont approuvé, relate Lena Frank. La nouvelle CCT entrera en vigueur au 1er janvier 2020. Le cimentier, qui évolue au sein du groupe mondial LafargeHolcim, emploie quelque 570 personnes en Suisse.