Petit déj’ contestataire à Lausanne

Manifestants prenant leur petit déjeuner assis sur le pont Chauderon
©Neil Labrador

Nouvelle manifestation en faveur de la protection du climat le matin du 15 avril dernier dans la capitale vaudoise. Répondant à l’appel du groupe international Extinction Rebellion Lausanne, quelque 150 personnes ont pris d’assaut le pont Chauderon pour partager un petit déjeuner contestataire. But du blocage: sensibiliser la population et les autorités à l’urgence d’agir face au réchauffement de la planète, les atteintes à l’environnement et la disparition d’espèces. «Nous agissons pour protéger la Terre, notre foyer», ont relevé les organisateurs du rassemblement dans leur invitation à la mobilisation tout en précisant la nature «strictement non violente» de l’action. Et de souligner encore: «Quand l’Etat abandonne délibérément sa responsabilité de protéger ses citoyens, il rompt lui-même le contrat social. La révolte devient alors notre droit le plus sacré et notre devoir le plus fondamental».