Signez la pétition pour les vendeuses et les vendeurs!

vendeuse avec une pancarte
© Thierry Porchet

Unia manifestait à Fribourg le 31 octobre pour soutenir le personnel de la vente. La pétition nationale lancée récemment exige une prime de Noël conséquente et la fermeture des magasins deux heures plus tôt le 24 décembre, et au plus tard à 17 heures.

Une pétition lancée par Unia exige une fermeture anticipée des magasins le 24 décembre et le versement d’une prime de fin d’année conséquente au personnel

Unia a lancé une pétition nationale en faveur des vendeuses et des vendeurs qui n’ont pas ménagé leurs efforts ces derniers mois et qui affrontent en ce moment la période la plus stressante de l’année. Le syndicat demande la fermeture des magasins deux heures plus tôt le 24 décembre et au plus tard à 17h afin que le personnel épuisé puisse vraiment profiter de la veillée de Noël. Unia sollicite aussi le versement d’une prime de fin d’année conséquente. «En moins d’une semaine, la pétition a déjà été signée par plus de 2000 personnes, ce qui est un excellent résultat pour la vente», se félicite Anne Rubin, membre de la direction du secteur tertiaire d’Unia. «Cette pétition prend la suite de notre revendication de ce printemps d’une prime reconnaissant et récompensant l’énorme engagement du personnel de vente durant toute la crise Covid, ainsi que dans la campagne de revalorisation des métiers essentiels que nous avons lancée. Cette démarche s’inscrit aussi dans une perspective beaucoup plus large et dans une continuité, le travail à long terme que nous menons pour revaloriser la vente, améliorer les conditions de travail et mieux concilier vie privée et vie professionnelle, le respect de la vie familiale et sociale. Fermer les magasins deux heures plus tôt le 24 décembre pour disposer d’une soirée de libre ce jour-là est vraiment le minimum que nous pouvons exiger des employeurs à la fin d’une année très éprouvante pour le personnel de vente. En temps normal, le travail est déjà épuisant durant la période qui précède Noël, il est rendu encore plus difficile par les exigences posées par la crise sanitaire.»

La pétition peut être signée jusqu’au 20 décembre sur le site d’Unia, tant par les vendeuses et les vendeurs que par les clients solidaires. Les noms ne seront pas divulgués, seul le nombre de signatures sera transmis aux faitières des employeurs. Unia leur demandera de recommander à leurs membres cette fermeture anticipée et le versement de la prime. Coop et Migros, deux des principaux acteurs de la branche, ont déjà versé une gratification, mais elle n’a été accordée qu’aux employés des supermarchés et non à l’ensemble du personnel des groupes.

 

Pour signer la pétition aller sur: unia.ch/petition-vente

 

qr code