Un nid de plastique

oiseaux marionnettes sur un nid de plastique
© Greenpeace / Joël Hunn

Mardi 8 décembre, cinq militants de Greenpeace ont déposé une parodie du logo de Nestlé devant le siège veveysan de la multinationale, désignée troisième plus grand pollueur plastique au monde, derrière Coca-Cola et PepsiCo, par l’ONG Break Free From Plastic. «Pour éviter les plastiques qui nuisent à l'environnement et au climat, Nestlé s'appuie sur de fausses solutions telles que le recyclage et le recours à des technologies qui n’ont pas fait leurs preuves. En revanche, la transition urgente à des systèmes réutilisables est remise à plus tard», déclare Matthias Wüthrich, expert zéro déchet pour Greenpeace Suisse. L’ONG souligne qu’en 2019, Nestlé a utilisé au total plus de 1,5 million de tonnes de plastique, dont seul 1% était réutilisable.