Vevey: fermeture standard des magasins maintenue

Les magasins de Vevey continueront à fermer leurs portes le samedi à 17 heures. Satisfaction d’Unia

Le week-end ne sera pas raccourci d’une heure pour le personnel de vente veveysan. Le 5 décembre dernier, le Conseil communal a refusé l’ouverture des commerces le samedi jusqu’à 18h plutôt que 17h. Il s’est prononcé contre une motion du PLR Etienne Rivier soutenue par son parti et par la plupart des représentants UDC. Parmi les arguments évoqués par les opposants à cette extension, l’absence d’une Convention collective de travail (CCT) cantonale dans la branche. La «compensation» prévue n’a pas convaincu la majorité des élus, soit une ouverture retardée le matin des magasins de 8h à 9h. Bataillant contre cette tentative de prolonger la journée de travail du samedi, Unia ne cache pas, de son côté, sa satisfaction. «C’est une grande victoire. Nous sommes très contents de cette issue. L’avis des travailleurs a été pris en compte. Ces derniers préfèrent clairement finir plus tôt que commencer plus tard», commente Giorgio Mancuso, secrétaire syndical responsable du secteur tertiaire à Unia Vaud, mettant aussi en perspective la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. L’homme, qui a suivi les débats en auditeur, note par ailleurs, ravi, que la proposition a massivement été rejetée. «Et pas seulement par la gauche. Même à droite, on observe des sensibilités à la question. L’acceptation de la motion aurait, dans tous les cas, entraîné le lancement d’un référendum. Et puis, si une heure de plus réglait le problème du commerce de détail, ça se saurait», poursuit le syndicaliste précisant au passage que la requête séduisait surtout les grandes surfaces, de loin pas l’ensemble des commerçants. Giorgio Mancuso se réjouit également du fait que la CCT, mise en balance, ait joué un rôle dans le processus décisionnel: «On assiste aujourd’hui à une volonté de nombreuses communes – Yverdon, Nyon, Vevey, etc. – de parvenir à un tel accord. Les discussions vont continuer.»