Deux duos, de Japon et de Suisse

Une affaire de famille

Deux duos en cette fin d’année: l’un japonais, qui offre un des meilleurs films de la cuvée 2018, «Une affaire de famille», et «Le Voyage à Yoshima» avec des images plus belles les unes que les autres; l’autre, suisse, qui permet à un auteur de se raconter à son fils, «La séparation des traces», ou pose son projecteur sur des migrants installés dans la marge du djihad – «Dévoilées».