Hit-parade social: syndicalistes et socialistes en tête
Analyse du vote des élus romands à Berne sur les questions sociales

Onze socialistes, dont les vice-présidents de l'Union syndicale suisse (USS) Christian Levrat et Jean-Claude Rennwald, un Vert et un élu d'A gauche toute font partie des treize conseillers nationaux des cantons romands qui, durant la législature 2003-2007, ont le plus souvent voté dans un sens conforme aux intérêts des travailleuses et des travailleurs et aux exigences de l'USS et de ses fédérations.
Ces résultats sont tirés de l'analyse de dix votes à l'appel nominal qui ont eu lieu ces quatre dernières années au Conseil national et qui ont porté sur des thèmes relatifs aux services publics, aux assurances sociales, à la fiscalité et au développement économique régional.
Ces votes concernent autant les objets soutenus par les syndicats que ceux qu'ils ont rejetés. Dans la liste des thèmes soutenus, on retrouve l'initiative «Services postaux pour tous», l'extension de la libre circulation des personnes aux dix nouveaux pays membres de l'Union européenne et le renforcement des mesures contre le dumping salarial, la Loi contre le travail au noir, la Loi fédérale sur les allocations familiales, l'initiative «Pour une caisse maladie unique et sociale», la Loi fédérale sur la politique régionale qui permet notamment de soutenir la création d'emplois dans les régions périphériques. Et dans celle des thèmes rejetés figurent l'ouverture des magasins le dimanche dans les gares et les aéroports, abaissement de l'âge de protection des apprentis et des jeunes travailleurs, 5e révision de l'AI, et allègement de l'imposition des entreprises.

Critères du classement
Le «classement social» des élus a été effectué sur la base des critères suivants: chaque fois qu'un élu a voté conformément aux intérêts des salariés, il a reçu la note +1, et chaque fois qu'il s'est exprimé dans le sens contraire la note -1. La note 0 a été attribuée à ceux qui se sont abstenus ou qui n'étaient pas présents lors du vote. Les conseillers nationaux ont ensuite été classés sur une échelle allant de +10 (maximum positif) à -10 (maximum négatif). Les élus qui n'ont pas pris part à au moins cinq votes n'ont pas été retenus. Relevons encore que la note de certains élus de gauche qui ne figurent pas en tête de classement s'explique en bonne partie par des absences.

La gauche avec les salariés, l'UDC antisociale
Si l'on effectue le classement par parti, sur la base de la note moyenne obtenue, on constate que le Parti socialiste (PS) arrive en tête avec +9,64, viennent ensuite les Verts (+8), A gauche toute (+7,33) et le PDC (+2,4). En queue de peloton se trouvent les Radicaux et Libéraux (RL) avec -3,16, et l'UDC avec -7,2.

L'ES



Le classement des élus:

Plus social

+10 Didier Berberat, Marlyse Dormond, Valérie Garbani, Erwin Jutzet,
       Christian Levrat, Jean-Claude Rennwald, Stéphane Rossini,
       Maria Roth-Bernasconi, Pierre Salvi, Géraldine Savary,
       Carlo Sommaruga, (PS); Hugo Fasel (Verts);
       Pierre Vanek (A gauche toute/Solidarités).
+9   Jean-Noël Rey (PS); Ueli Leuenberger, Luc Recordon, (Verts).
+8   Liliane Maury Pasquier, Roger Nordmann, (PS).
+7   Francine John Calame (Verts); Joseph Zisyadis (A gauche toute/POP).
+5   Anne-Catherine Ménetrey Savary (Verts);
       Marianne Huguenin (A gauche toute/POP).
+4   Maurice Chevrier (PDC).
+3   Christophe Darbellay, Pierre Kohler, (PDC).
+2   Yves Guisan (RL).
+1   Dominique de Buman, Thérèse Meyer, (PDC); René Vaudroz (RL).

-1    Viola Amherd (PDC).
-2    John Dupraz, Jean-René Germanier, (RL).
-3    Didier Burkhalter, Jacques-Simon Eggly, (RL).
-4    Yves Christen, Jean-Paul Glasson, (RL); Oscar Freysinger (UDC).
-5    Martine Brunschwig Graf (RL); André Bugnon (UDC).
-6    Serge Beck, Charles Favre, Claude Ruey, (RL); Guy Parmelin (UDC).
-7    Yvan Perrin, Pierre Rime, Walter Schmied, (UDC).
-8    Pierre-François Veillon (UDC)
-9    Jean Fattebert, André Reymond, (UDC).
-10  Jacques Pagan (UDC).

Moins social



 

Edition n° 39 du 26 septembre 2007

 
Imprimer l'article
 
Haut de la page