Progresso: une formation prometteuse
Grâce à la nouvelle CCT, la formation dans l'hôtellerie et la restauration sera plus accessible pour les employés non qualifiés

Se former? Un atout, tant pour l'employé que pour l'employeur. C'est sur la base de cette conviction que les partenaires sociaux de l'hôtellerie et de la restauration ont décidé, dans la cadre de la nouvelle Convention collective nationale (CCNT) entrée en vigueur le 1er janvier 2010, de donner davantage de moyens à la formation. Une décision bienvenue dans un secteur où environ 40% des salariés et des salariées n'ont pas de qualification. Pour ces personnes, il existe déjà des cours, nommés Progresso, qui permettent d'acquérir une formation de base dans la cuisine, le service ou l'intendance. Mais très peu d'employés en ont bénéficié jusque-là, malgré leur gratuité. En 2009, seules 150 personnes y ont pris part dont une dizaine pour la Suisse romande. Grâce à des moyens financiers plus importants, la nouvelle CCNT permettra de développer le nombre de cours, et en particulier de ces cours Progresso.
Autre nouveauté de la CCNT, les salariés qui auront obtenu leur certificat Progresso, après 5 semaines de cours réparties sur 2 ans au maximum, toucheront, dès 2012, un salaire de 200 francs plus élevé qu'un employé non qualifié, soit 3600 francs contre 3400 francs. C'est le résultat du combat mené par Unia durant les négociations afin de créer une nouvelle catégorie salariale pour ces employés ayant souvent une longue expérience, mais pas de papier attestant de leurs compétences.

Gratuité et opportunité
Alors que les cours Progresso sont gratuits pour les employés, le patron touche une indemnité de 500 francs par semaine pour compenser l'absence de son salarié. Ce qui ne peut que l'inciter à autoriser son personnel à suivre ces cours, dont il bénéficiera en retour par une amélioration de son service à la clientèle. Pour les employés, il s'agit d'une véritable opportunité. «Outre l'acquisition de nouvelles compétences et la hausse salariale, les cours Progresso leur ouvrent également de nouvelles perspectives, soit pour continuer leur formation afin d'obtenir une attestation fédérale ou un Certificat fédéral de capacité (CFC), soit pour effectuer un travail plus intéressant et gratifiant», relève Mauro Moretto, responsable de l'hôtellerie-restauration chez Unia, qui invite tous les membres intéressés à s'y inscrire.

Ouverts à tous les non qualifiés
«Les cours Progresso s'adressent à des gens qui travaillent dans l'hôtellerie ou la restauration depuis des années ou depuis quelques mois, et qui n'ont pas eu la chance ou l'opportunité d'acquérir une formation», indique Sandra Bissig, responsable du siège romand de Hotel & Gastro formation, institut s'occupant de l'organisation des cours. Les employés ayant de la peine à lire et à écrire peuvent aussi les suivre. Seules conditions: avoir un bon français oral et se débrouiller par exemple pour lire une recette pour les cuisiniers ou les notices des produits d'entretien pour les personnes de l'intendance.
Les cours ont une durée de cinq semaines en tout. Ils sont organisés en deux modules (de deux puis trois semaines) ou en trois modules (deux fois deux semaines puis une semaine). Chaque module est séparé de quelques mois, permettant ainsi de pratiquer ce qui a été appris. Les cours ont lieu dans des hôtels qui mettent à disposition leurs infrastructures. Ils mêlent théorie et pratique et l'examen final se base sur les documents remis durant la formation et sur la pratique. «Les personnes ayant suivi ces cours en ont toutes retiré quelque chose de positif: une connaissance plus approfondie des matières, davantage de confiance en soi, ou encore la connaissance du vocabulaire utilisé en cuisine, car ne pas le connaître peut être très handicapant. Certains se sont aussi vus confier des tâches qui ne l'étaient pas auparavant, c'est très valorisant», souligne Sandra Bissig.
Le prochain cours Progresso pour la Suisse romande débutera le 15 février. D'autres cours sont prévus en avril-mai. Pour les personnes qui ne peuvent pas suivre un cours Progresso parce qu'elles ne parlent pas assez bien le français par exemple, Unia offre d'autres possibilités de formation. Des renseignements peuvent être obtenus auprès des secrétariats.

Sylviane Herranz

Prochains cours Progresso: du 15 au 26 février 2010.
Inscriptions ou renseignements: Hotel & Gastro formation à Lonay, tél. 021 804 85 30

 


 

Edition n° 3 du 20 janvier 2010

 
Imprimer l'article
 
Haut de la page