Concours national d'habileté sur des machines de chantier
Environ 80 machinistes participeront ŕ cette compétition festive qui aura lieu les 21 et 22 septembre en Ajoie

Prendre une pelle rétro pour enfoncer un bouchon dans une bouteille de vin, en manœuvrer une autre pour déposer sur une cible un verre de limonade, sans en perdre une goutte: ce sont deux exemples des multiples défis qui attendent les concurrents du prochain concours d'habileté sur machines de chantier qui se déroulera les 21 et 22 septembre à La Malcôte (JU).

Unique en son genre en Suisse, ce concours est organisé tous les quatre ans par l'Amicale des machinistes d'Ajoie, une association présidée par Raymond Périat, conducteur d'engins de chantier retraité et militant d'Unia Transjurane. «Il s'agit d'un jeu d'habileté qui donne aux machinistes et à leur famille une occasion de se retrouver et de partager de bons moments tous ensemble. Ce concours n'est en aucun cas un exercice qui pourrait servir de référence en matière de compétences professionnelles. C'est un simple jeu dans lequel le hasard joue un rôle important: certains machinistes confirmés peuvent échouer alors que d'autres moins expérimentés peuvent réussir.»

Vraies machines à disposition des enfants
Près de 80 participants sont attendus pour le concours officiel le 21 septembre, dans la carrière de La Malcôte, près de Courgenay, dans le Jura. Ils participeront à plusieurs épreuves d'adresse aux commandes soit d'une pelle rétro pesant environ 20 tonnes, soit d'une chargeuse articulée. Avec la pelle, il s'agira par exemple d'enfoncer un bouchon dans une bouteille de vin, de remplir un verre de limonade, sans en perdre une goutte ou encore d'amener une pointe métallique au cœur d'une cible. Quant à la chargeuse, les concurrents effectueront à son bord un gymkhana jalonné d'obstacles en tous genres. Les résultats seront proclamés le soir même à la halle cantine dressée sur les lieux, avec musique d'ambiance, sanglier à la broche et grillades.

Journée grand public
La journée de dimanche 22 septembre est plus particulièrement réservée au grand public et aux animations familiales. Les profanes sont invités à piloter des machines de chantier, y compris les enfants qui pourront prendre les manettes de deux rétropelles mis à leur disposition, sous la surveillance de professionnels. Des démonstrations et expositions d'engins de chantier ponctueront encore cette journée placée sous le signe de la convivialité. Ces activités sont gratuites et l'entrée aux concours est libre.
Pour mémoire, l'Amicale des machinistes d'Ajoie a été fondée il y a un peu plus d'une trentaine d'années. «Nous sommes partis du constat qu'il y avait trop de concurrence entre les entreprises et chaque conducteur d'engin avait tendance à agir dans son coin», explique Raymond Périat, membre fondateur. «Nous avons donc décidé de fonder cette amicale pour mieux nous connaître, tisser des liens de solidarité et échanger des expériences professionnelles.»

Pierre Noverraz

 

 

Edition n° 37/38 du 11 septembre 2013

 
Imprimer l'article
 
Haut de la page