50e journée de la Terre

A l’occasion de la 50e journée de la Terre, le 22 avril, le secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a appelé à «agir de manière décisive pour protéger notre planète à la fois du coronavirus et de la menace existentielle du dérèglement climatique». Dans ce sens, la relance de l’économie se doit d’être écologique: «Nous devons créer de nouveaux emplois et de nouvelles entreprises grâce à une transition verte et propre.» Ce même jour, l’organisation internationale Fridays for Future lançait un court métrage intitulé Our house is burning (Notre maison est en feu), appelant la population à réagir face au réchauffement climatique.