Afghanistan: "La Suisse peut et doit agir"

Remise de la pétition devant le Palais fédéral.
© Amnesty International

Jeudi 23 septembre, Amnesty International, soutenue par treize organisations de la société civile, a remis sa pétition au Conseil fédéral demandant d’accueillir immédiatement, par des voies sûres, des Afghans menacés. «Qu'il s'agisse d'universitaires, de journalistes, de membres de minorités ethniques ou religieuses, de femmes ou de personnes ayant travaillé pour l’ancien gouvernement ou des gouvernements étrangers, des milliers d’Afghans et d’Afghanes risquent les représailles des talibans», rappelle Alexandra Karle, directrice d’Amnesty International Suisse, dans un communiqué. L’ONG, tout comme les juristes indépendants, le Parti socialiste (auteur d’une autre pétition*) ou les Eglises réformées, souligne que la Suisse ne doit pas se contenter de financer de l’aide humanitaire sur place; mais aussi accueillir davantage de réfugiés. Jusqu’à présent, la Suisse n’a évacué que ses ressortissants et ses employés locaux avec leur famille proche.

*Signer la pétition sur: appel-pour-afghanistan.ch