A Bienne, la grève générale de 1918 descend dans la rue

Christoph Lörtscher (chemise blanche), Jesus Fernandez (au centre) et Corrado Pardini (à droite) lors du vernissage de l’exposition le 31 octobre.
© Pierre Noverraz

Christoph Lörtscher (chemise blanche), Jesus Fernandez (au centre) et Corrado Pardini (à droite) lors du vernissage de l’exposition le 31 octobre.

EXPOSITION

Montrer aux passants lambda ce qu'était la grève générale de 1918, c'est le défi qu'a relevé l'Union syndicale Bienne-Lyss-Seeland (USBLS) en organisant une remarquable exposition itinérante dans les rues de Bienne. Inaugurée la semaine dernière en présence du maire de la cité, Eric Fehr, et du conseiller national et syndicaliste Corrado Pardini, cette exposition composée d'une demi-douzaine de panneaux en langues française et allemande conçus par l'historien Christoph Lörtscher sera visible jusqu'au 28 novembre, successivement sur les quatre principales places de la ville (voir 1918 à l’agenda en page 8). Pour le président de l'USBLS, Jesus Fernandez, cette présentation mobile a le mérite de montrer à la population les impacts régionaux et les succès globaux de la grève générale. «Il n'y a aucun événement de la Suisse moderne qui ait amélioré autant la situation de la classe ouvrière.»