Grève de 1918: des expos, des conférences, des livres et des films

Exposition itinérante. La grève générale de 1918 en Suisse fait l’objet d’une exposition itinérante à Bienne du 31 octobre au 28 novembre organisée par l’Union syndicale Bienne-Lyss-Seeland. Intitulée «La grève générale à Bienne, ses causes, son cours, ses conséquences», l’expo sera d’abord visible sur la place du Bourg avant de tourner dans la ville seelandaise. Le vernissage est prévu au Foyer du théâtre (rue du Bourg 19) le mercredi 31 octobre à 18h.

Exposition au Nouveau Musée de Bienne (faubourg du Lac 52), «1918: guerre et paix», accueillera le samedi 3 novembre une journée organisée en collaboration avec l’Union syndicale, Unia et l’Association pour l’étude de l’histoire du mouvement ouvrier (AEHMO). De 11h à 17h45, des visites commentées seront proposées, cinq historiens donneront de 13h30 à 15h30 des conférences sur l’antimilitarisme dans l’Arc jurassien, la lutte pour le service civil, l’exportation d’armes lors de la Grande Guerre, l’histoire des conflits sociaux en Suisse et les interprétations de la grève générale, des syndicalistes de la région débattront à 16h des grèves d’aujourd’hui autour d’une table ronde, avec entre autres Corrado Pardini, vice-président d’Unia, et Stephanie Vonarburg, vice-présidente de Syndicom, avant un apéritif clôturant la manifestation.

Livres. Deux publications consacrées à la grève de 1918 seront vernies le mardi 6 novembre à la librairie Basta de Lausanne (rue du Petit-Rocher 4) de 19h à 21h. La grève générale de 1918 en Suisse, histoire et répercussions (Ed. Alphil), ouvrage collectif dirigé par Jean-Claude Rennwald, politologue, journaliste syndicaliste et, par ailleurs fondateur et ancien directeur de L’Evénement syndical, et Adrien Zimmermann, historien, d’une part. Et, d’autre part, le cahier commun AEHMO-Traverse, La grève générale de 1918, crise, conflits, controverse.

Conférenceet table ronde. Le vendredi 9 novembre, événement «Genève, tu g/rêves», à la salle du Faubourg, rue des Terreaux-du-Temple 8, à Genève. La rencontre sera consacrée à une conférence de Pierre Eichenberger, historien, intitulée «La grève générale de 1918. De la confrontation à la paix du travail» suivie par une table ronde. Cette dernière sera dédiée aux grèves et aux luttes collectives d’aujourd’hui, avec des participants de la grève des femmes de 1991, de la fonction publique, des TPG, des maçons, de Merck Serono et d’Uber. Organisation: Communauté genevoise d’action syndicale.

Films. Diffusion du film «1918: L'affrontement de la grève générale» (documentaire, 75'). Le réalisateur lausannois Frédéric Hausammann reconstitue dans un long-métrage documentaire l'ambiance pesante en Suisse de la première guerre mondiale et l'enchaînement des événements qui ont conduit à la Grève générale. A voir dimanche 4 novembre à 21h55 sur RTS deux, ou sur rts.ch (aussi en replay pendant 7 jours).

La Ville de Lausanne organise la projection de deux documentaires le jeudi 8 novembre à 18h30 au Capitole (av. du Théâtre 6). «La grève générale de 1918» signé Jacqueline Veuve puis «Un mois de grève au pays de la paix du travail» en présence de sa réalisatrice, Véronique Rotelli. Invitations à retirer à la Cinémathèque.