Loi sur le travail: une flexibilité déjà bien en place

ouvrier sur une chantier
©Thierry Porchet

Que ce soit dans la construction, dans l’industrie ou dans les bureaux, la Loi sur le travail a pour but la protection de la santé et de la vie des salariés. La droite attaque aujourd’hui cette loi pour rendre encore plus flexibles des limitations d’horaires déjà laxistes et permettre au patronat de faire travailler leurs employés «spécialistes» à n’importe quelle heure du jour, de la nuit et du week-end.

Le Parlement a repoussé la discussion sur les projets visant à flexibiliser davantage le droit du travail en Suisse. Retour sur une réalité déjà très élastique