Berne

Nouvelles attaques aux conditions de travail dans la vente

Stand Unia "Non à plus de travail du dimanche pour les vendeuses" dans le cadre de la "Semaine violette".
© Unia

Dans le cadre de la «Semaine violette» et du 14 juin, l’Union syndicale Bienne-Lyss-Seeland (UBLS) et le syndicat Unia Bienne-Seeland ont dénoncé l'extension du temps de travail du dimanche dans le commerce de détail à Berne. La collecte de signatures en vue du référendum commence le mois prochain.

Dans le canton de Berne, le Grand Conseil a décidé de permettre l’ouverture des magasins deux dimanches de plus par an. Unia contre-attaque par référendum