mesures d'accompagnement

«Il faut retirer la protection des salaires de l’accord-cadre»

Pierre-Yves Maillard et Vania Alleva.
© Olivier Vogelsang

La lutte se poursuit pour Pierre-Yves Maillard, président de l’Union syndicale suisse, et Vania Alleva, présidente d’Unia, contre le risque d’affaiblissement des mesures d’accompagnement contenu dans l’accord institutionnel actuel.

Maintenant que l’obstacle de l’initiative de résiliation a été franchi, la question de l’accord institutionnel avec l’Union européenne revient sur le tapis