transports

«Uber doit près d’un demi-milliard à ses chauffeurs»

Panneau publicitaire McDelivery sur lequel a été taguée l'inscription: "Uber: paie tes cotisations sociales!"
© Thierry Porchet

Unia appelle les autorités à intervenir contre les entreprises de plateforme, telles Uber, Smood, Batmaid ou Mila, qui violent les lois suisses.

Les entreprises de plateforme contournent systématiquement les lois, Unia presse les autorités d’agir