Union syndicale suisse (USS)

«Il faut réguler le travail temporaire»

Une banderole d'Unia accrochée sur une grue sur laquelle on peut lire: "Stop au travail intérimaire sur les chantiers. 10% c'est un maximum!"
© Thierry Porchet

En vingt ans, le travail temporaire a quintuplé. Unia a réclamé à plusieurs reprises une limitation des effectifs d’intérimaires, en particulier sur les chantiers.

L’Union syndicale suisse s’inquiète d’une forme de travail précaire en plein essor