consommation

«L’argent, c’est du vent»

Portrait de Florian Candelieri.
© Thierry Porchet

Florian Candelieri n’a pas peur de dire «je t’aime».

Changer de système, remplacer l’argent par l’amour, telle est l’utopie de Florian Candelieri, un militant de tous les instants