plateformes numériques

Victoire syndicale historique contre Uber Eats

Livreur Uber Eats sur son scooter.
© Olivier Vogelsang

Si la situation relative à Uber Eats a bougé à Genève, ce n’est pas le cas dans les autres cantons accueillant ce prestataire. Unia les invite, eux aussi, à réagir.

Fausse indépendance enfin reconnue. Depuis le 1er septembre, les livreurs genevois d’Uber Eats sont des salariés soumis à un contrat de travail. Après deux ans de luttes dans ce sens, Unia salue cette décision. Le syndicat exige désormais que les minima conventionnels de l’hôtellerie-restauration soient appliqués