Vallée de Joux

1600 personnes exigent la réintégration du délégué horloger licencié

Noé Pelet, Mickaël Béday et Camille Golay se sont rendus auprès de la direction de Dubois Dépraz
© Thierry Porchet

Au nom des 1600 signataires de la pétition et du syndicat Unia, Noé Pelet, Mickaël Béday et Camille Golay se sont rendus auprès de la direction de Dubois Dépraz pour exiger l’annulation du licenciement prononcé en juin et la réintégration du jeune horloger.

Mercredi dernier, la pétition signée durant l’été en faveur de Mickaël Béday, congédié pour ses activités syndicales, a été remise à la direction de l’entreprise Dubois Dépraz à la vallée de Joux