votation

La loi antiterroriste ouvre la porte à l’arbitraire

Action symbolique à La Chaux-de-Fonds.
© Thierry Porchet

A La Chaux-de-Fonds, le comité neuchâtelois contre la Loi MPT a dénoncé un texte saccageant les libertés démocratiques avec une action symbolique le 19 mai dernier, avant sa conférence de presse.

Dénonçant le rétablissement d’une police politique, la gauche et les syndicats s’opposent à la Loi fédérale sur les mesures policières de lutte contre le terrorisme (MPT)