Artisanat

Les travailleurs du second œuvre romand déposent les outils

Des outils au sol.
© Neil Labrador

Dans le canton de Fribourg, la journée de protestation du 25 octobre a débuté sur le chantier «Les Portes du Lac» à Estavayer, où 80 salariés de différents corps de métiers se sont réunis sur le coup des 9 heures. A midi, quelque 60 travailleurs du second œuvre ont eux aussi observé une pause prolongée à La Tour-de-Trême alors qu’en d’autres lieux du canton, des salariés envoyaient à Unia des photos de leurs outils posés au sol en signe d’avertissement contre le blocage patronal.

Alors que les associations patronales refusent d’entrer en matière sur les 100 francs d’augmentation par mois exigés par Unia, les travailleurs protestent aux quatre coins de la Romandie