Artisanat

Help, le patron disparaît sans payer les salaires

Employés avec une banderole "HELP Peinture, on veut nos salaires!"
© Thierry Porchet

Trois des quatre ouvriers lésés étaient présents lors de la conférence de presse tenue par Unia et le Sit, le 22 décembre dernier, devant les locaux des deux sociétés, à l’avenue Louis-Casaï à Genève. Ensemble, ils ont exigé le paiement de leurs arriérés de salaire.

A Genève, les syndicats Unia et Sit défendent quatre peintres victimes d’un employeur peu scrupuleux