Santé

«On ne tue pas pour de l’argent»

Photomontage de Stephan Schmidheiny devant des plaques d'amiante.
© DR / photomontage

Stephan Schmidheiny.

Eternit bis à Turin, la condamnation de Stephan Schmidheiny à quatre ans de réclusion pour homicide involontaire suscite de nouveaux espoirs de justice