Lip

Lip, une mise à mort politique

Lip, l’usine de Palente occupée, juin 1973.
©DR

Lip, l’usine de Palente occupée, juin 1973.

La faillite de l’usine horlogère Lip, à Besançon, a été une mise à mort politique, déclenchée par l’Etat et par la fraction dominante du patronat, le tout s’inscrivant dans un tournant néolibéral et dans la montée du giscardisme