«Nous irons jusqu’au bout»

Gréviste de Smood applaudissant.
© Thierry Porchet

Menée avec le soutien d’Unia, la grève chez Smood a débuté le 2 novembre à Yverdon avant de faire boule de neige à Neuchâtel, puis Nyon, Sion, Martigny, Lausanne, Fribourg et pour finir Genève.

Les grévistes de Smood poursuivent leur lutte. Epaulés par Unia, ils attendent toujours des solutions de leur employeur. Dans l’intervalle, une pétition de soutien munie de plus de 12000 signatures a été remise à la direction de la plateforme de livraisons et à Migros, partenaire de l’entreprise

Le dumping social légitimé dans la santé

Manifestation syndicale en faveur des soins à Neuchâtel.

Le Tribunal administratif fédéral a donné raison à Swiss Medical Network qui attaquait la planification hospitalière neuchâteloise, tout en refusant d’appliquer la CCT Santé 21. Retour sur un arrêt aux conséquences néfastes, y compris pour le secteur privé