Travail

La gauche genevoise demande une rente-pont dès 57 ans

Ouvrier de la construction grisonnant
© Thierry Porchet

Filet de sécurité pour les travailleurs âgés. Syndicats et partis de gauche genevois veulent assurer aux salariés qui perdraient leur emploi à 55 ans et se retrouveraient en fin de droit deux ans plus tard une rente digne.

Pour contrer l’appauvrissement des seniors sans emploi, les partis de gauche, avec les syndicats, proposent de modifier la Loi cantonale sur les prestations complémentaires