Santé

Les soignants exigent vingt postes de plus

Le personnel des urgences pédiatriques de l’hôpital cantonal de Genève n’en peut plus. Le travail augmente et le nombre de soignants diminue, laissant courir de grands risques pour la santé des enfants. Après plusieurs jours de lutte, les soignants, ici lors d’une conférence de presse à l’entrée des HUG le 6 mars, ont obtenu huit postes supplémentaires. Un premier pas.
© Neil Labrador

Le personnel des urgences pédiatriques de l’hôpital cantonal de Genève n’en peut plus. Le travail augmente et le nombre de soignants diminue, laissant courir de grands risques pour la santé des enfants. Après plusieurs jours de lutte, les soignants, ici lors d’une conférence de presse à l’entrée des HUG le 6 mars, ont obtenu huit postes supplémentaires. Un premier pas.

Le personnel des urgences pédiatriques des HUG est entré en lutte le 2 mars pour dénoncer le manque chronique d’effectifs et l’immobilisme de la direction