Profil

«Je ne vois plus Genève de la même manière»

portait
© Thierry Porchet

Dans Lettres ouvertes, Katharine Dominicé a saisi la parole des saisonniers et des saisonnières.

Réalisatrice, Katharine Dominicé met en lumière celles et ceux qui n’ont que trop rarement la parole