Une pétition contre les expulsions vers la Croatie

Plus de 6500 personnes ont signé une pétition demandant au gouvernement de suspendre les renvois vers la Croatie. Le 14 décembre, les paraphes ont été déposés à Berne par Droit de rester et Solidarité sans frontières. Depuis octobre, ces deux organisations ont reçu de très nombreux témoignages de personnes migrantes ayant été confrontées à des violences graves perpétrées par des policiers. Dès lors, la pétition exige l’application de la clause de souveraineté: soit la suspension des renvois Dublin vers la Croatie ainsi que vers d’autres pays coupables de violations des droits humains. Elle demande aussi un accueil digne de la part de la Suisse et un accès aux soins médicaux nécessaires à la suite des traumatismes subis; la création d’une commission indépendante pour enquêter sur les violences endurées; et la transparence sur les procédures en cours pour les personnes ayant demandé l’asile. Déjà en septembre, l’Organisation suisse d’aide aux réfugiés (OSAR) dénonçait les violences policières, tolérées par les autorités, en Croatie et en Bulgarie, à l’encontre des personnes en quête de protection. L’OSAR demandait alors à la Suisse de renoncer aux transferts «fondamentalement inadmissibles et inacceptables» vers ces deux pays.