Un livre pour visibiliser le racisme

Illustration tirée de l'ouvrage.
© Adrien Quan/illustration tirée de l'ouvrage

Les centres romands spécialisés dans le conseil et le suivi de personnes discriminées publient un ouvrage sur la situation en Suisse romande, témoignages à la clé

A l’écoute des personnes confrontées au racisme. Voici le titre de l’ouvrage publié récemment par les sept centres romands spécialisés dans le conseil et le suivi de personnes discriminées ainsi que plusieurs autres institutions actives dans le domaine. Soutenu également par le Service de lutte contre le racisme, ce livre est disponible gratuitement en ligne sur le site cantonal de l’Etat de Vaud (vd.ch). Une version papier verra peut-être le jour en fonction de la demande. Il s’adresse à «toute personne concernée par le sujet, aussi bien la population que les personnes professionnellement engagées dans l’action et la réflexion contre la discrimination raciale dans divers domaines: les instances politiques, le social, l’éducation, la santé, les administrations, la justice, les associations ainsi que les ONG.» L’ouvrage interroge les lecteurs sur les questions de discriminations sociales en regroupant notamment divers témoignages rapportés par les centres. La publication en ligne permet aussi, en donnant des exemples de racisme en Romandie, de visibiliser les personnes confrontées à la problématique. Et de favoriser et consolider les actions de sensibilisation et de prévention. Il présente également chacune des institutions à l’initiative du projet et propose une analyse de leurs pratiques de terrain, effectuée par Anaïd Lindemann, doctorante à l’Institut de Sciences sociales des religions de l’Université de Lausanne.

Récits d’ici

Au travers de l’histoire de Sara, une jeune enseignante originaire d’Afrique du Nord «lynchée» en raison de ses origines par ses élèves et sa direction, de celle d’Adrien, interprète venant de la corne de l’Afrique «secoué face à des accusations de vol» ou encore de Katy, originaire d’Afrique centrale, «paralysée après la gifle d’un inconnu» dans un train, le livre montre la diversité des cas auxquels les centres de consultation sont confrontés. Il rappelle également leur fonction d’écoute. Et conclut notamment que l’évolution des incidents recensés par les centres de conseil depuis 2015 révèle une augmentation du nombre de cas. Une hausse qui s’explique en partie par davantage de centres qui ont ouvert dans les cantons francophones. Les auteurs soulignent aussi les points communs entre racisme et pandémie du Covid-19 qui «génère, ravive et amplifie les discriminations». Avec notamment, pour conséquences, des besoins de politiques et de structures appropriées de prévention, de soins et de réhabilitation des victimes et des survivants.

Télécharger l'ouvrage sur: vd.ch