Gros-œuvre: accord trouvé

Journée de protestation des maçons à Lausanne.
© Thierry Porchet

Après une première journée de protestation décentralisée le 7 novembre, 7000 maçons venus de toute la Suisse romande avaient manifesté le lendemain dans les rues de Lausanne contre les menaces de détérioration de leurs conditions de travail.

Au terme de neuf rondes de négociations, les partenaires sociaux de la construction sont parvenus à un accord qui doit encore être validé par leurs instances respectives. Ce résultat intervient après de fortes mobilisations des maçons et prévoit notamment une augmentation des salaires effectifs de 150 francs par mois