Halte aux abus!

Syndicaliste d'Unia devant une banderole: "Paiement du salaire dès le 1er jour pour les temporaires."
© Olivier Vogelsang

Camila Aros, syndicaliste à Unia Genève, a dénoncé lors d’une conférence de presse la pratique illégale de journées de formation non payées pour le personnel temporaire de l’hôtellerie. Elle appelle toutes les personnes ayant subi cette situation à contacter le syndicat.

Unia a dénoncé une pratique répandue dans l’hôtellerie à Genève. Des agences temporaires s’engraissent sur le dos des travailleurs en ne leur payant pas des journées de formation. Des personnes concernées témoignent et le syndicat appelle les victimes à se manifester

«Ce scandale doit prendre fin!»

Le centre Tri-Bagages de l'aéroport.

Les travailleurs du chantier de l’aéroport de Genève n’ont toujours pas été réintégrés, ni payés en totalité. Pire, une nouvelle entreprise veut leur faire finir le travail moyennant un salaire insuffisant