Tertiaire

Smood et Syndicom négocient une CCT dans le dos d’Unia

Dépôt d'une requête aux Prud'hommes devant la presse.
© Olivier Vogelsang

L’irrespect de la direction de Smood vis-à-vis de ses livreurs continue. Le 11 mai, ces derniers déposaient des requêtes aux Prud’hommes dans quatre cantons romands. A peine huit jours plus tard, Smood annonçait avoir conclu une CCT avec Syndicom, excluant des discussions celles et ceux qui s’étaient engagés dans la grève en novembre dernier.

Les 1200 livreurs avaient deux jours pour se prononcer pour ou contre cette convention via leur application. Unia et ses membres, scandalisés par le contenu et la manière de faire, ont demandé à prolonger ce délai