coiffure

Unia refuse que les coiffeuses sans CFC soient tondues

Coiffeurse au travail.
© Thierry Porchet

Unia demande à Coiffure Suisse, la faîtière des employeurs, de revenir à la table des négociations afin de trouver une solution qui valorise le métier et garantisse des salaires dignes ainsi que des moyens en suffisance pour lutter efficacement contre le dumping.

Les négociations pour la CCT de la coiffure sont interrompues, les employeurs campant sur une position jugée inacceptable par le syndicat