cct

Pour des conditions de travail dignes dans les médias

Différents titres de la presse écrite étalés sur une table.
© Olivier Vogelsang

Selon l’enquête, la totalité des employés, quelle que soit leur position professionnelle, déclare travailler en moyenne 2,4 heures de plus par semaine qu’ils ne sont payés. Cette différence est plus marquée dans la presse écrite et ses produits en ligne, avec 3,6 heures de plus.

Une enquête menée notamment par l’USS et Syndicom met en lumière l’importance d’un partenariat social dans le secteur afin d’améliorer les salaires et le quotidien des journalistes