GIEC

Trois ans pour agir

Manifestation pour le climat en mars 2019 à Lausanne.
© Thierry Porchet

L’urgence d’agir se trouve au cœur des mobilisations de la Grève du climat (manifestation à Lausanne en mars 2019). Les émissions de CO2 devront atteindre leur apogée en 2025, mais la trajectoire empruntée actuellement semble mettre cet objectif hors de portée.

Dans sa dernière publication du 4 avril, le GIEC appelle une nouvelle fois à urgemment et drastiquement baisser nos émissions de CO2 pour espérer conserver une planète «vivable»