Paysagisme

Les paysagistes valaisans travailleront moins et gagneront plus

Unia qualifie l’accord conclu d’extrêmement positif. D’autant plus que d’autres réductions du temps de travail entièrement compensées sont encore prévues.
© Thierry Porchet

Unia qualifie l’accord conclu d’extrêmement positif. D’autant plus que d’autres réductions du temps de travail entièrement compensées sont encore prévues.

En 2024, ils travailleront 30 minutes de moins par semaine et toucheront 65 francs de plus par mois, soit une augmentation salariale représentant 2,4%. Un accord inédit