Unia recherche ambassadrices et ambassadeurs de l’AVS!

Le comité central d’Unia a élaboré le plan de campagne du syndicat pour la défense des retraites et de l’AVS. Plusieurs échéances importantes sont annoncées ces prochains mois. La première est la lutte contre AVS 21 dont le coup d’envoi de la campagne sera donné le 14 juin. Cette réforme, sur laquelle nous voterons en principe en septembre, entend faire travailler les femmes un an de plus, alors que les finances de notre premier pilier sont saines. En 2021, l’AVS a réalisé un résultat positif de 2,583 milliards de francs! Autre point fort, le lancement prochain de l’initiative de l’Union syndicale suisse pour qu’une partie des bénéfices de la Banque nationale soit allouée à notre assurance sociale et solidaire. Viendra ensuite la décision de lancer ou non un référendum contre la révision de la Loi sur la prévoyance vieillesse, LPP 21 (voir ci-contre). Et le combat contre l’initiative des Jeunes libéraux-radicaux, portant à 66 ans, puis plus encore, l’âge de départ à la retraite de toutes et de tous. Cette initiative sera probablement soumise au vote en 2023, la même année que l’initiative syndicale pour une 13e rente AVS.

Autant dire que les enjeux sont énormes. Il ne s’agit pas seulement de contrer des attaques, mais également de conquérir de nouveaux droits. Et pour cela, une forte mobilisation sera nécessaire. Dans ce but, le syndicat Unia lance un appel à ses membres et militants: Souhaitez-vous devenir ambassadrice ou ambassadeur de l’AVS? Et vous engager contre AVS 21 et pour un renforcement de notre 1er pilier?

Les personnes prêtes à s’investir dans cette campagne, que ce soit sur des stands, dans son entourage, sur son lieu de travail, dans des assemblées, en témoignant dans une vidéo ou en recueillant des signatures pour l’initiative BNS, sont invitées à prendre contact le plus vite possible avec leur secrétariat ou leur région Unia.

Adresses sur: unia.ch