syndicalisme

L’antisyndicalisme turc à l’OIT

Mobilisation de travailleurs licenciés, le poing levé.
© DR/UITA

La victoire appartient à ceux qui luttent. Les travailleurs licenciés par la multinationale Cargill, alors qu’ils tentaient de former un syndicat, continuent d’exiger leur réintégration. Ici, une partie des ouvriers injustement mis à la porte le 17 avril 2018, lors d’une action menée l’année suivante.

La liberté d’association n’est pas assez protégée en Turquie, selon une fédération syndicale mondiale qui dépose plainte à l’Organisation internationale du travail (OIT). Un cas qui rappelle la situation en Suisse