Atrium airport hotel

La détresse pour cadeau...

manif banderole
© Olivier Vogelsang

Les employés ont manifesté lundi devant le nouvel hôtel alors que leur situation tourne au drame. Camila Aros d’Unia, au centre, a appelé le groupe Boas à ses responsabilités. Les travailleurs exigent le paiement des salaires encore dus.

Une trentaine de travailleurs licenciés de l’établissement genevois rattaché au groupe Boas sont privés de revenu depuis près de deux mois