Genève

Chez Patek Philippe, on courbe l’échine

Bâtiment Patek Philippe.
© Thierry Porchet

Harcèlement, humiliation, stress, racisme… Il ne fait pas bon travailler chez Patek Philippe à Genève. Les abus en matière de conditions de travail sont enfin révélés au grand jour.

Soutenus par Unia, des salariés dénoncent les conditions de travail délétères qui règnent dans la manufacture de haute horlogerie genevoise