Solidarité

«On ne peut pas laisser des personnes vivre dans des bunkers»

La famille Beer et la jeune maman ukrainienne et son fils pose dans le salon.
© Olivier Vogelsang

La solidarité trouve un ancrage concret dans le quotidien des Beer. La famille partage son appartement avec Maryna Yus et son fils Vladislav. Une cohabitation basée sur le respect mutuel.

A l’image de nombre de particuliers en Suisse, la famille Beer accueille sous son toit une jeune maman ukrainienne et son fils de 6 ans. Question de solidarité. Rencontre