musique

L’éternel "Temps des cerises"

Portrait de Willy Roaux avec son orgue de Barbarie.
© Olivier Vogelsang

La magie de l’orgue de Barbarie a saisi Willy Roaux qui l’a enrichie à son tour de sa passion pour la chanson française.

Ancien gamin parisien fasciné par les artistes de rue, Willy Roaux en est devenu un à son tour… de manivelle. Grâce à l’orgue de Barbarie reçu en cadeau et à sa passion pour la chanson française